Comité d'histoire de la communauté de communes du canton de Prayssas.

Commune de
COURS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Superficie : 1500 hectares
Altitude : 160 m.
Population : 217 habitants

Une voie romaine reliant Villeneuve-sur-Lot à Port-Sainte-Marie passait à proximité de ce petit village à vocation agricole, sur le territoire duquel de nombreux vestiges gallo-romains, dont une statuette en bronze représentant Mercure, furent découverts, attestant son ancienneté.
Son nom apparait pour la première fois dans un acte de 1259, l'Hommage au comte de Toulouse, où il est appelé " Castrum "
C'est en effet un village castral, construit autour de son château. Appartenant aux familles de Montpezat, et de Cours, il fut assiégé et presque totalement détruit en 1574 et 1594. Il subsiste quelques vestiges, dont une tour carrée, dans l'emprise d'une exploitation.
L'église paroissiale, d'origine romane, fut démolie et entièrement reconstruite au 19ème siècle, conservant un portail du 13ème et un clocher carré, auquel on accède par un escalier à vis logé dans une tourelle. L'ensemble était fortifié, et se rattachait certainement aux défenses du château et au mur d'enceinte du village, dont il subsiste quelques pierres.
Les paysages sont magnifiques, et sa campagne ponctuée de belles demeures avec pigeonniers, qui témoignent de son passé.
Vue depuis le Pech d'Agre vers les deux vallées de la Masse et de la Bausse.
Quelques monuments alentour : Église de Rides , sur un plateau, dominant la vallée de la Bausse : porte sud ornée des lys de France dans un blason surmonté de la couronne royale .
Moulin sur la Bausse, à Pérignac.
Cours est le pays du chanoine Marboutin, auteur en 1907, de la brochure aujourd'hui classique, sur les églises du canton de Prayssas.

Animation, tourisme et loisirs du canton de Prayssas - Mail: atl@prayssas.com
haut de page